Accueil

  • Ohé ohé ! ! ! AVIS A LA POPULATION

    • Par udcgt
    • Le 16/11/2018

    Réactions après avoir lu l'article de SO de ce mercredi 31 octobre 2018 !!!

    "Une découverte qui a eu lieu récemment avant le chantier de dépollution". 

     

    Une découverte pour qui ? il faut être aveugle, sourd et habiter sur une autre planète pour ne pas savoir que les bâtiments de l'usine de Fumel sont truffés d'amiante. Si l’on trouve encore de l'amiante en 2018, c'est la preuve accablante que des centaines de métallos ont été contaminés par cette saloperie de matériau jusqu'à la fermeture du site !

    Cela fait des décennies que nous battons pour la reconnaissance d'exposition et de contamination mais aussi pour le désamiantage !

    Lire la suite

  • Election fonction publique du 6 décembre

    • Par udcgt
    • Le 06/11/2018

     

    Céline, secrétaire générale de l'USD santé du Lot et Garonne.

  • Communiqué de presse Bureau Confédéral

    • Par udcgt
    • Le 31/10/2018

    LE BRÉSIL S’ABANDONNE AU FASCISME

    Bolsonaro devient président, des temps difficiles s’annoncent pour les travailleurs.

    Le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro a été élu dimanche président du Brésil, avec 55,3% des voix.
    Près de 150 millions de Brésilien-ne-s étaient appelés aux urnes à l’issue d’une campagne qui s’est déroulée dans un environnement des plus délétères, méconnu depuis la fin de la dictature des militaires.
    Un tel résultat de scrutin, dans le pays le plus important de ce continent et dont les relations commerciales, culturelles et diplomatiques au plan international sont de premier ordre, aura des conséquences importantes en terme géopolitique, tant au niveau continental qu’international.

    Lire la suite

  • Communiqué de presse Bureau Confédéral

    • Par udcgt
    • Le 30/10/2018

    17 NOVEMBRE

    Entre exaspération et instrumentalisation

    Depuis quelques jours, les réseaux sociaux comme les grands médias se font l’écho d’un appel à « bloquer » le pays pour condamner la hausse du prix des carburants.
    Si la colère peut s’entendre car le prix des produits pétroliers devient exorbitant et intenable, il est nécessaire de regarder de près les contours de cette initiative.
    Il faut examiner, aussi, avec attention les enjeux réels liés au pouvoir d’achat des Français, en lien avec les dispositifs et autres prélèvements assurant notre modèle social et la solidarité nationale.
    L’appel lancé un samedi, sans réelle ambition de bloquer l’économie, s’appuie sur une colère légitime mais dont les ressorts sont obscurs et les solutions préconisées pour sortir de cet engrenage sur le long terme demeurent floues, voire dangereuses pour le monde du travail.

    Lire la suite

  • Communiqué de presse Cheminots 47

    • Par udcgt
    • Le 26/10/2018

    La CGT Cheminots 47 communique sur les petites lignes, guichets, tarifs, train climat, arrêts TGV

    Communique du 23 octobre 2018communique-du-23-octobre-2018.pdf (155.07 Ko)

  • Réforme de l'impôt

    • Par udcgt
    • Le 06/09/2018

    Le prélèvement à la source en 10 questions : 4 pages de la CGT Finances

    Nombreuses sont les questions qui nous sont posées concernant la retenue à la source de l’impôt sur le revenu. Nous en avons retenu 10 pour vous expliquer ce mode de paiement de l’impôt qui va vous faire grincer les dents s’il est mis en œuvre. 

    Abandonnons le prélèvement à la source et engageons une vraie réforme de l’Impôt !

    Lire la suite

  • Services Publics : Film « Comme à l’usine »

    • Par udcgt
    • Le 11/07/2018

    Le service public : comment se porte-il ? Quelle vision en ont ceux qui le « font » ?

    Dans le film de 16 minutes « Comme à l’usine », des cheminots, postiers, agents de ramassage des déchets, des professionnels de santé posent, depuis leur lieu de travail, leurs regards sur leurs activités et sur les logiques adoptées par leurs employeurs.

     

    Lire la suite

  • Pétition : Dette de la SNCF

    • Par udcgt
    • Le 25/05/2018

    PÉTITION
    Dette de la SNCF :
    l’argent de la BCE pour les services publics,
    pas pour la finance !

    Le président de la République a annoncé que l’État reprendrait « pour partie, progressivement » la dette de la SNCF à partir de 2020. Cela ne permet pas de répondre aux exigences de développement du service public ferroviaire. En outre, aucun projet réel de développement du transport ferroviaire au service des besoins sociaux et écologiques, des besoins des gens comme des territoires, n’est présenté par le gouvernement.