Services Publics : Film « Comme à l’usine »

  • Par udcgt
  • Le 11/07/2018

Le service public : comment se porte-il ? Quelle vision en ont ceux qui le « font » ?

Dans le film de 16 minutes « Comme à l’usine », des cheminots, postiers, agents de ramassage des déchets, des professionnels de santé posent, depuis leur lieu de travail, leurs regards sur leurs activités et sur les logiques adoptées par leurs employeurs.

 

Lors des assises confédérales des services publics, le film « Comme à l’usine » a été projeté à l’ouverture de la deuxième table ronde de la journée sur « Les luttes et leur construction dans les services publics ». Il dure environ un quart d’heure et a servi d’introduction aux débats.

En même temps, il montre le patrimoine commun à toutes les activités relevant des services publics, quelque soit la nature des employeurs. A partir de quatre situations, il met en exergue, la motivation du travail bien fait, l’estime du travail et les valeurs du service public.
Voici les très grandes différences de situation des employeurs des salariés que nous avons rencontrés :
* Des salariés de l’activité de ramassage des déchets ménagers  entreprise privée à délégation de mission territoriale.
* Des professionnels de la santé du CHU de Bordeaux, hôpitaux Saint André et Pellegrin, versant de la Fonction Publique hospitalière.
* Des salariés de La Poste, entreprise privée à capitaux publics sous contrat de plan, à délégation de mission.
* Et des cheminots de la SNCF, un EPIC.

Malgré ces différentes formes d’exploitation des missions de service public, ou d’activités issues d’ancienne missions privatisées, il montre d’immenses similitudes entre les salariés, dans les représentations qu’ils ont de ce qu’ils font, l’appréciation de sa finalité, à savoir le service public. La conversation avec les interviewés s’est engagée systématiquement par des questions très ouvertes relatives au travail.